agencer


agencer

agencer [ aʒɑ̃se ] v. tr. <conjug. : 3>
XIIe; de l'anc. adj. gent, gente « noble, beau », lat. genitus « né », d'où « bien né » en lat. médiév.
1Vx Parer, embellir.
2Disposer en combinant (des éléments), organiser (un ensemble) par une combinaison d'éléments. ajuster, arranger, ordonner. L'art d'agencer les scènes d'une pièce. Pronom. « Une langue se compose de mots, qui s'agencent en phrases » (Dauzat).
Aménager (un local). installer. Un bureau bien agencé.

agencer verbe transitif (de l'ancien français gent, joli) Disposer, arranger un ensemble de sorte que ses éléments soient exactement adaptés les uns aux autres et que le tout réponde au mieux à sa destination : Bien agencer les développements d'une intrigue.agencer (difficultés) verbe transitif (de l'ancien français gent, joli) Conjugaison Le c devient ç devant o et a : j'agence, nous agençons ; il agença. ● agencer (homonymes) verbe transitif (de l'ancien français gent, joli)agencer (synonymes) verbe transitif (de l'ancien français gent, joli) Disposer, arranger un ensemble de sorte que ses éléments soient...
Synonymes :
- aménager
- enchaîner
Contraires :
- déranger
- désorganiser

agencer
v. tr.
d1./d Disposer, arranger (les éléments d'un tout) d'une manière cohérente, régulière. Agencer les péripéties d'une intrigue romanesque. Appartement bien agencé.
d2./d (Suisse) équiper, aménager. Cuisine agencée.

⇒AGENCER, verbe trans.
I.— Emploi trans.
A.— Vx, fam. [L'obj. désigne une pers.] Parer, orner. Agencer la mariée (Ac. 1835); Vous avez bien agencé votre cabinet (Ac. 1835, 1878).
B.— Ordonner les parties d'un tout de manière à en assurer la coordination.
1. Vieilli. [En parlant d'un obj. mécanique] Arranger en vue du bon fonctionnement :
1. Après avoir admiré de confiance, il passa le bronze à sa femme, qui ne se connaissait pas en sculpture. — N'est-ce pas, maman, que c'est bien beau! dit Hortense à l'oreille de sa mère. — Une statue! monsieur le baron, ce n'est pas si difficile à faire que d'agencer une pendule comme celle que voici, et que monsieur a eu la complaisance d'apporter, répondit l'artiste à la question du baron. Le marchand était occupé à déposer sur le buffet de la salle à manger le modèle en cire des douze Heures que les Amours essayent d'arrêter. — Laissez-moi cette pendule, dit le baron stupéfait de la beauté de cette œuvre.
H. DE BALZAC, La Cousine Bette, 1846, pp. 82-83.
2. [En parlant de choses diverses ou d'un obj. composé de choses diverses] Les combiner en vue de leur meilleure cohésion ou de leur harmonie :
2. Il s'entend à agencer de petites choses.
Ac. t. 1 1932.
3. Leur appartement est très bien agencé; toutes les pièces donnent sur le couloir d'entrée.
DUB. 1967.
Rem. ,,Se dit familièrement et en parlant de choses de peu d'importance ou dans un sens ironique ou de dénigrement.`` (BESCH. 1845).
Par métaph. :
4. Nul être, que je sache, n'a été agencé pour produire comme nous ce fluide étrange, que nous appelons pensée, intelligence, entendement, raison, âme, esprit, puissance cérébrale, vertu, bonté, justice, savoir; car il possède mille noms, bien qu'il n'ait qu'une essence.
M. MAETERLINCK, La Vie des abeilles, 1901, p. 304.
En partic.
a) B.-A. ,,Il signifie particulièrement, en termes de peinture, arranger et combiner les groupes d'une composition, les figures d'un même groupe, ou les parties d'une même figure; ajuster les draperies, disposer les accessoires, et en général tous les objets qui entrent dans la composition. Ce peintre agence bien ses figures. Il s'emploie avec le même sens dans la sculpture et la gravure.`` (Ac. 1878). ,,Il se dit, dans un sens analogue, en parlant des ornements d'architecture empruntés aux plantes et à d'autres objets, surtout lorsque leur disposition offre quelque chose d'inusité.`` (Ac. 1835).
b) LITT. [En parlant des différents éléments d'un ouvrage de l'esprit] Les disposer habilement. Cet auteur agence mal ses phrases. Cette pièce de théâtre est bien agencée (Ac. t. 1 1932) :
5. ... je suis toujours le même,
Toujours aussi Français, toujours aussi Bohême,
Toujours de bonne race enfin, dur comme un roc
Aux faiseurs, et moins fort que le bon Paul de Kock
Pour agencer tout seul le plan de quelque chose,
...
T. DE BANVILLE, Les Cariatides, Les Baisers de pierre, 1842, p. 46.
6. Je sais que c'est blasphémer contre la sacro-sainte école de ce que ces messieurs appellent l'art pour l'art, mais à notre époque il y a des tâches plus urgentes que d'agencer des mots d'une façon harmonieuse.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 473.
c) MUS. ,,Il se dit, en termes de musique, de la disposition des parties vocales ou instrumentales. Dans ce travail d'orchestre, les parties sont bien agencées, sont mal agencées. Dans ce morceau les voix sont bien agencées.`` (Ac. 1878-1932).
3. Au fig. :
7. ... je consignais, incorrigible, quelque chapitre dédié à l'amour, au regret de l'amour, un chapitre tout aveuglé d'amour. Je m'y nommais Renée Néré, ou bien, prémonitoire, j'agençais une Léa.
COLETTE, La Naissance du jour, 1928, p. 11.
8. ... il demande que la cité terrestre soit agencée de telle sorte qu'elle reconnaisse effectivement le droit de ses membres à l'existence, au travail, et à la croissance de leur vie de personne.
J. MARITAIN, Humanisme intégral, 1936, p. 149.
9. Bien souvent ont été dénoncés dans ce dernier domaine, le processus de décomposition du corps de connaissances harmonieuses que nous avions péniblement agencées sur l'hypothèse de la concurrence, l'extension menaçante de la zone des indéterminations et des avantages extérieurs à l'échange pur, le paradoxe d'un recours nécessaire à l'arbitrage souvent impossible ou de la nécessité d'une inversion des structures qui n'est pas souhaitable sous tous rapports et dont la réalisation semble peu vraisemblable.
F. PERROUX, L'Économie du XXe siècle, 1964, p. 62.
II.— Emploi pronom.
A.— Vx. [Le suj. désigne une pers.] S'ajuster, se parer :
10. Il maniait agréablement une canne dont la pomme d'or sculpté n'altérait point la fraîcheur de ses gants gris. Enfin, sa casquette était d'un goût excellent. Un Parisien, un Parisien de la sphère la plus élevée pouvait seul et s'agencer ainsi sans paraître ridicule, et donner une harmonie de fatuité à toutes ces niaiseries, que soutenait d'ailleurs un air brave.
H. DE BALZAC, Eugénie Grandet, 1834, p. 54.
B.— [Le suj. désigne une chose] Être combiné en vue de leur meilleure cohésion :
11. Si nous attribuons aux tissus, comme le font les mécanistes et les vitalistes, une intelligence du même ordre que la nôtre, les processus physiologiques paraissent s'agencer en fonction du but à atteindre.
A. CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 236.
12. Les pièces du jeu de construction s'agencent parfaitement.
DUB. 1967.
BEAUX-ARTS :
13. Cette chapelle s'agence assez mal avec les graves édifices : la belle arcade qui s'élève au-dessus d'une des deux pierres sépulcrales, en face de l'ancien autel, a été inscrite de travers dans une gigantesque ogive plus ancienne au moins d'un siècle.
J. MICHELET, Journal, août 1835, p. 175.
14. Les choses ont deux moyens de se connaître c'est-à-dire, au sens adopté dans ce paragraphe, de se compléter dans l'étendue en s'avérant soit contiguës, soit complémentaires. Toutes s'inscrivent dans une forme plus générale, s'agencent en un tableau : ...
P. CLAUDEL, L'Art poétique, 1907, p. 154.
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[], j'agence []. Enq. ://. Conjug. parler. 2. Dér. et composés : agencement, agenceur (cf. Lar. encyclop.). 3. Forme graph. — Agencer fait partie des verbes en -cer qui prennent une cédille sous le c devant les voyelles a et o : agençons, tu agenças, etc. (cf. BESCH. Conjug. 1961, p. 21).
Étymol. ET HIST. — [1164 rajancier « remettre en ordre » (CHRÉT. DE TROYES, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 6486 ds T.-L. : li contes n'est mie briès, Qui le voudroit recomancier Et les paroles rajancier)]. 1. Vers 1195-1200 intrans. « arranger les choses, se montrer conciliant » (Le Roman de Renart, branche VII, 6245, éd. M. Roques : Et qant il voit qu'il vost tancier, Si conmença a agancier, Si li respondi mot a mot), attest. isolée; 2. id. « mettre en ordre, arranger » (ibid., 6699 : Tuit li autre vont arestant Et Brichemers fu en estant, Qui la parole a commenciee; Bien l'a deduite et agenciee Si conme bons rectorïens); 3. av. 1307 « insérer dans une série » (GUILLAUME GUIART, Branche des Royaux Lignages, éd. Buchon II, 3287 ds T.-L. : Tant fit qu'aveuc lui emmena Pierre qu'en rimes ajançon, Frere au roi, conte d'Alançon).
Soit du lat. pop. adgentiare formé sur gentus, contraction de genitus (adj. gent « joli ») — Soit formation directe sur gent « joli », sur le modèle de avant/avancier, devant/devancier, fort/ aforcier (l'a. fr. agencir [1167-1170] « orner, parer », Ille et Galeron ds T.-L. a le suff. que l'on trouve dans l'a. fr. acourcir dér. de court).
STAT. — Fréq. abs. litt. :110.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BRUANT 1901. — DUP. 1961. — JOSSIER 1881. — LAF. Suppl. 1878. — LE ROUX 1752.

agencer [aʒɑ̃se] v. tr. [CONJUG. placer.]
ÉTYM. XIIe; de l'anc. adj. gent, gente « noble, beau », du lat. genitus « », d'où « bien né » en lat. médiéval; agencier (XIIe-XVIe) « embellir, parer » et sens moderne.
1 Vx. Rendre gracieux, enjoliver, embellir, parer. || Agencer la mariée (Académie, 1835).
1 J'accommodais ma grâce, agençais mon visage;
Un jaloux soin de plaire excitait mon courage (…)
Mathurin Régnier, Dial., in Littré.
Pron. (Vx). Se parer.
2 Ma foi, les beaux habits servent bien à la mine,
On a beau s'agencer, et faire les doux yeux,
Quand on est bien parée, on en est toujours mieux.
Mathurin Régnier, Satires, XIII.
2 Disposer en combinant (des éléments), organiser (un ensemble) par une combinaison d'éléments. Ajuster, aménager, arranger, combiner, disposer, ordonner, organiser. || Agencer avec art les mots d'une phrase, les scènes d'une pièce de théâtre, les personnages d'un tableau.
3 Pouvez-vous voir toutes les inventions dont la machine de l'homme est composée sans admirer de quelle façon cela est agencé l'un dans l'autre ?
Molière, Dom Juan, III, 1.
3.1 (…) à notre époque, il y a des tâches plus urgentes que d'agencer des mots de façon harmonieuse (…)
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Pl., t. I, p. 473 (c'est M. de Norpois, le diplomate, qui parle).
——————
s'agencer v. pron.
1 Être disposé de façon harmonieuse. || Les pièces du puzzle s'agençaient parfaitement. || Les grandes masses du tableau s'agencent harmonieusement.
4 Une langue se compose de mots, qui s'agencent en phrases.
A. Dauzat, le Génie de la langue française, p. 61.
2 Vx. (Personnes). S'ajuster, s'arranger. → ci-dessus, cit. 2 (encore chez Balzac, Eugénie Grandet).
3 (Souvent péj.). Combiner de façon adroite pour tromper. Arranger, manigancer (fam.). || Agencer une escroquerie.
——————
agencé, ée p. p. adj.
|| Un vaudeville bien agencé.Mensonge bien agencé.Vx. (Personnes). Habillé, arrangé.
CONTR. Bouleverser, déranger, désorganiser; désordre (mettre en).
DÉR. Agencement, agenceur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • agencer — AGENCER. v. a. Ajuster, accommoder, arranger. Il ne se dit guère qu en parlant De petites choses accommodées ou rangées avec soin. Il s entend à agencer de petites choses. Il a assez bien agencé, assez mal agencé tout cela. Il est du style… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • agencer — AGENCER. v. a. Aranger, disposer d une certaine maniere qui donne de l agrement. Il se dit plus ordinairement des choses que des personnes. Vous avez bien agencé vostre maison, vostre cabinet. Il vieillit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • agencer — (a jan sé. Le c prend une cédille quand il est suivi d un a ou d un o) v. a. 1°   Ajuster, mettre en arrangement. Agencez tout cela le mieux possible. 2°   Par extension. •   J accommodais ma grâce, agençais mon visage, RÉGNIER Dial.. 3°   En… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AGENCER — v. a. Ajuster, accommoder, joindre, disposer convenablement plusieurs choses ou les parties d une même chose. Il s entend à agencer de petites choses. Il avait assez bien agencé, assez mal agencé tout cela. Cet auteur agence mal ses phrases. Ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AGENCER — v. tr. Disposer convenablement plusieurs choses ou les parties d’une même chose. Il s’entend à agencer de petites choses. Il avait assez bien agencé, assez mal agencé tout cela. Cet auteur agence mal ses phrases. Cette pièce de théâtre est bien… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • agencer — vt. ajinsî (Villards Thônes) ; montâ <monter>, konbinâ <combiner> (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'agencer — ● s agencer verbe pronominal être agencé verbe passif Être organisé plus ou moins harmonieusement : Une usine dont les ateliers s agencent parfaitement …   Encyclopédie Universelle

  • agencement — [ aʒɑ̃smɑ̃ ] n. m. • XIIe; de agencer ♦ Action, manière d agencer; arrangement résultant d une combinaison. ⇒ aménagement, disposition, ordonnance, organisation. L agencement de cet appartement est remarquable. L agencement des linéaires dans une …   Encyclopédie Universelle

  • arranger — [ arɑ̃ʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • 1160; de 1. a et ranger I ♦ V. tr. 1 ♦ Mettre dans l ordre que l on juge convenable, disposer de la manière correcte ou préférée. ⇒ disposer, ordonner, 1. placer, 1. ranger. Arranger des papiers, des livres …   Encyclopédie Universelle

  • composer — [ kɔ̃poze ] v. <conjug. : 1> • XIIe; lat. componere, d apr. poser I ♦ V. tr. 1 ♦ (1559) Former par l assemblage, la combinaison de parties. ⇒ agencer, arranger, assembler, disposer, organiser. Composer un parfum. ⇒ confectionner, préparer.… …   Encyclopédie Universelle